Domaine La Cendrillon

Domaine La Cendrillon

Adresse : Route de Narbonne 11200 ORNAISONS
Site Internet : https://www.lacendrillon.fr/
Réseau Sociaux : https://www.facebook.com/domainedelacendrillon
https://www.instagram.com/domainedelacendrillon/?hl=fr

Culture : Agriculture Biologique
Certification : ECOCERT
Région : Languedoc
Références : La Revue du Vin de France, Bettane et Dessauve, Decanter, Wine Advocat, Guide Hachette, Jancis Robinson, …

Pour les fiches techniques des vins, c’est par ICI

Un domaine Familial

Pas de marketing ou de chaussure perdue, « La Cendrillon », c’est le nom d’un lieu-dit situé sur la commune d’Ornaisons, près de Narbonne, en terre occitane. C’est sur ces terres que le domaine s’implante, et adopte naturellement le nom de son terroir.

La propriété viticole commence donc son histoire au milieu du XVIIIème siècle, quand elle devient propriété de la famille Joyeux. Le domaine se transmettra par la suite de génération en génération, jusqu’à aujourd’hui.

Dès le début des années 2000, Robert Joyeux lance un programme de rénovation de très grande ampleur, à la mesure de ses ambitions. Il cesse les apports en coopérative, afin de produire de grands crus, fins et élégants, qui expriment toute la complexité et la variété des terroirs des Corbières.
La tâche se déroule progressivement : politique de plantation, investissement dans les chais, le matériel de production, développement d’un réseau de distribution…
En moins de 20 ans, Robert Joyeux aura su remettre à sa place le domaine de la Cendrillon parmi les grands vins de Corbières !

La suite de l’ouvrage incombe désormais à son fils, Hubert Joyeux, qui perpétue ainsi l’entreprise familiale.

 

Des vins de terroirs

La Cendrillon, au cœur des Corbières, c’est une famille, un terroir et un savoir-faire.
Désormais étendu sur 50 hectares de vignobles, la restructuration du vignoble s’est accompagnée d’une nouvelle gestion : maitrise du stress hydrique (goutte à goutte), l’enherbement sur le rang et l’amendement en fumure d’ovin permettant ensuite de développer une viticulture plus vertueuse.
Le vignoble a été renouvelé ces 15 dernières années, avec la volonté de préparer l’avenir et de faciliter l’entretien du vignoble. En effet, de vieilles parcelles n’étaient pas palissables vue la densité et l’hétérogénéité des plantations.

Au début des années 2010, la plantation de cépages « exotiques » (Albarinho, Verdejo, …) répondra à une nouvelle problématique. En effet, les étés de plus en plus caniculaires empêchent les cépages traditionnels de pleinement s’exprimer, limitant ainsi leurs capacités à produire de jolis vins.
Ces nouveaux cépages permettent déjà de produire de belles bouteilles parmi lesquels la cuvée « Nuance ».
Cette première expérience concluante doit ouvrir la voie à de nouvelles plantations, afin de s’adapter au changement climatique : le vignoble du Languedoc devra évoluer avec son temps. Enfin, surtout avec LE temps !

Autrement, le vignoble de la Cendrillon est avant tout constitué des cépages prédominants dans la région :

 

 

  • Syrah
  • Grenache
  • Mourvèdre
  • Marselan
  • Carignan
  • Petit Verdot
  • Cinsault
  • Merlot (uniquement pour la cuvée « Atypique »).

 

Le Domaine a néanmoins conservé de très vieilles vignes (plus de 40 ans) en Syrah, Grenache, Mourvèdre et Carignan.
Plantés sur des parcelles d’exceptions, ces cépages rentrent dans les assemblages des cuvées « Inédites » et « N°1 ».

 

Des vins en devenirs

Enfin, l’agrandissement du chai permet désormais des vinifications parcellaires, où chaque grappe de raisin pourra exprimer au mieux sa typicité.

Après une vendange manuelle et nocturne, les baies sont éraflées et triées manuellement sur table. Le pressurage est lent puis les vins sont vinifiés en cuves tronconiques en bois afin d’assouplir les tannins.
Une partie des vendanges (issues des vignes les plus jeunes, ou sur les cuvées « Atypique » et « Classique »), sont vinifiées en cuve inox afin de préserver un fruit croquant et une fraîcheur naturelle.

Elevés 12 à 24 mois en barriques bourguignonnes, demi-muids et petits foudres, les vins des cuvée « Inédite » et « N°1 » conservent fraicheurs et élégances, tout en affirmant leurs caractères, ceci afin de s’inscrire comme de grands Corbières de demain !